Menu

Citations

Babelfish

Babelfish :
EnglishEnglishespañolItalianodeutschPortuguês
Oversæt denne side til danskÖversätt webbplatsen på svenskaالعربية中文Русский日本語한국어СрпскиNederlandsSuomenTürkçePolska
Follow Me on Pinterest
clear

mardi 22 novembre 2011

[Cinéma] Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - la critique

[Cinéma] Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - la critiqueSapristi Milou !

Par hasard sur le marché, Tintin achète une maquette d'un ancien bateau appelé La Licorne. Très vite il va découvrir que ce bateau renferme des secrets très convoités.









Quand j'étais petit, je regardais Tintin sur France 3, un soir par semaine. Il y avait le générique Joué Club, et ensuite un ou deux épisodes du reporter belge. D'ailleurs je ne savais pas vraiment quel était le métier de Tintin. C'était un genre d'Indiana Jones "propre", un mec qui devait sûrement être au chômage et escroquer l'état pour sa payer des voyages à travers le monde. Mais non il était reporter, bien qu'on ne le voie jamais à la rédaction d'un journal ou quoi que ce soit en rapport avec le métier de reporter. Tintin c'était donc le héros sympa, mais sans relief, sans humour, sans défaut. Il ne fait jamais de blague, n'a jamais peur, ne s'énerve jamais. Tintin furax ça donne "Sapristi Milou ! un gredin a dérobé la statuette !". Bref un héros à l'ancienne, totalement lisse, et donc sans trop d'intérêt. Le relief vient plutôt des seconds rôles : Haddock et ses insultes, Tournesol et son côté "haut perché", Milou, etc...

J'avais donc un peu peur de cette adaptation, peur que ce Tintin soit lui aussi lisse et transparent. La grande question est de savoir si un film d'aventure aujourd'hui peut exister avec un héros de ce type, et la réponse est oui. Tintin est un personnage simple, sans peur et sans reproche, la vraie définition du héros. L'extraordinaire vient des aventures qu'il vit, et non de lui-même. Car oui, Les Aventures de Tintin sont extraordinaires, à couper le souffle.

[Cinéma] Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - la critique

Je me demandais comment Steven Spielberg allait pourvoir se détacher de l'oeuvre originale pour nous pondre un bon film. Et bien il a choisi de ne pas s'en détacher du tout. Ce Tintin est le même que dans nos souvenirs. Spielberg commence par multiplier les hommages, d'abord au cours d'un générique de début fabuleux, puis sur ces portraits "à l'ancienne" des personnages de la BD sur le marché, et ces coupures de journaux faisant référence au Sceptre d'Ottokar ou à L'Oreille Cassée.

Cet épisode s'inspire donc du Secret de la Licorne, en empruntant quelques éléments à d'autres aventures, comme par exemple la rencontre avec Haddock. Ça tient la route, les remaniements scénaristiques n'ont rien de choquant et tout s'enchaîne naturellement. Spielberg parlait de la parenté avec Indiana Jones, ici elle saute aux yeux. Tintin c'est le Indy belge, et il était temps qu'il prenne la relève (Indy 4... R.I.P.). On avait rarement autant vibré devant un film d'aventure. Quel rythme mes aïeux !

[Cinéma] Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - la critique

Ça envoie, il n'y a pas de temps mort, les scènes d'actions sont incroyablement dynamiques, par exemple  cette folle course-poursuite dans les rues de Baghar. Tintin, Milou, et Haddock enchaînent les situations physiquement improbables, voire impossibles, mais peu importe, ça reste dans l'esprit. Visuellement c'est très réussi, et ce n'était pas gagné d'avance. Beaucoup (dont moi) redoutaient de voir les personnages défigurés dans cette adaptation. Même si le visage de Tintin choque un peu au départ, celui du Capitaine Haddock est parfait.

Si je devais trouver un vrai défaut à ce film, ça serait la musique. Elle est loin d'être mauvaise, mais il s'agit tout de même de John Williams, le mec qui a composé au moins un million de chefs-d'oeuvre au travers de films tels que Indiana Jones, Star Wars, Jurassic Park, Les Dents de la Mer, entre autres... Bref c'est le Mozart actuel. Du coup je suis un peu déçu par cette bande-son, d'autant qu'il aurait été sympa de reprendre le vieux thème de Tintin en le remettant au goût du jour. Enfin je vais ressortir la vieille rengaine de la 3D, qui s'oublie vite jusqu'à devenir inutile.

[Cinéma] Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - la critique

Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne est un grand film d'aventure comme on n'en fait plus. C'est beau, c'est rythmé, c'est accessible, et ça donne envie d'en voir plus. Cela tombe bien, cet épisode est le premier d'une trilogie.


8/10

Pour avoir un autre avis