Menu

Citations

Babelfish

Babelfish :
EnglishEnglishespañolItalianodeutschPortuguês
Oversæt denne side til danskÖversätt webbplatsen på svenskaالعربية中文Русский日本語한국어СрпскиNederlandsSuomenTürkçePolska
Follow Me on Pinterest
clear

lundi 8 août 2011

1 [Dossier/Cinéma] Les films de notre enfance 2/2

[Dossier/Cinéma] Les films de notre enfance 2/2"Ne passe pas ta journée devant la télé, va jouer dehors un peu"

Cette phrase, tout enfant de la génération TV l'aura entendu au moins une fois dans sa vie. Parce que déjà tout petit, on ne pouvait pas se passer de regarder des films, voici la suite du dossier sur les films de notre enfance.






Gremlins (1984)

Gremlins - [Dossier/Cinéma] Les films de notre enfance 2/2

Les Gremlins sont les animaux de compagnie que nous voulions tous. Enfin plutôt un Mogwai, ces petites bêtes si mignonnes qui chantonnent toute la journée, mais qu'il ne faut surtout pas nourrir après minuit, sous peine de les voir se transformer en redoutables monstres terrorisant toute la ville.
Produit par Steven Spielberg, Guizmo et ses amis auront marqué toute une génération d'enfants, qui regrettent juste que ces petites bêtes n'existent pas en vrai. Une suite fut produite en 1990 en faisant prendre de l'ampleur aux Gremlins, qui envahissent cette fois tout un gratte-ciel.

Voir la bande-annonce


Madame Doubtfire (1994)

Madame Doubtfire - [Dossier/Cinéma] Les films de notre enfance 2/2

Robin Williams, encore et toujours le héros de notre enfance, endosse ici le costume de Madame Doubtfire afin de se rapprocher de ses enfants après un divorce. Pur divertissement, Madame Doubtfire fut un énorme succès commercial à sa sortie, et un rôle sur mesure pour Robin Williams qui use de tout son talent pour faire rire petits et grands. Sous ses airs de comédie familiale, ce film abordant un thème sérieux, à savoir la place des enfants lors de la séparation des parents.

Voir un extrait


Un Indien dans la Ville (1994)

Un indien dans la ville - [Dossier/Cinéma] Les films de notre enfance 2/2

Wakatépé Baboune ! Des mots qui résonnent encore dans nos têtes comme des marteaux-piqueurs à force de matraquage. Un Indien dans la Ville raconte l'histoire de Mimi-Siku, enfant ayant grandi dans la jungle et qui débarque à Paris. Le choc culturel est le thème préféré des comédies françaises, et celle-ci n'est pas franchement originale, "oui mais môssieur, quand on a 10 ans, on aime bien". Thierry Lhermitte et Patrick Timsit accompagnent le jeune Ludwig Briand, dont la carrière d'acteur se résume à ce film, et à... La Caverne de la Rose d'Or (voir Les films de notre enfance 1/2). Le succès du film sera tel qu'il sera remaké aux Etats-Unis en 1997 sous le nom Un Indien à New-York, une horreur avec Tim Allen.

Voir un extrait


Un Jour sans Fin (1993)

Un jour sans fin - [Dossier/Cinéma] Les films de notre enfance 2/2

Un Jour sans Fin est un film au concept fort. Le héros, joué par Bill Murray, va revivre une même journée à l'infini. Billou joue un homme cynique, désabusé et détestable. Cette épreuve semble lui être donnée pour se rapprocher des autres et trouver un sens à sa vie.
Plein d'humour, ce film a été moyennement accueillit à sa sortie, avant de devenir une référence et d'être repris à toutes les sauces (par exemple dans un épisode de Stargate SG-1).
Aller, tous ensemble : "Debout les campeurs ! Et haut les cœurs ! Oubliez pas vos bottes parce ça caille aujourd'hui".

Voir un extrait (attention spoiler à 1'50)


Last Action Hero (1993)

Last Action Hero - [Dossier/Cinéma] Les films de notre enfance 2/2

Last Action Hero raconte l'histoire d'un petit garçon qui va se retrouver projeté à l'intérieur de son film préféré, en compagnie de son héros : Jack Slater. "Monumentale erreur" que de passer à côté de Last Action Hero. Incontestablement l'un des meilleurs rôles d'Arnold Schwarzenegger (avec Terminator), il prouve ici qu'il peut avoir de l'humour, en se parodiant lui-même ainsi que l'ensemble des films d'action dont il est le meilleur représentant. Pour plus de détails sur le film, je vous invite à consulter cet excellent article chez le non moins excellent Il a osé.

Voir un extrait


The Mask (1994)

The Mask - [Dossier/Cinéma] Les films de notre enfance 2/2

Dumb and Dumber, Ace Venture, The Mask. 1994 restera l'année qui a vu l'explosion de Jim Carrey au cinéma. Ses pitreries dans le rôle du Mask seront l'argument principal de ce film qui rencontrera un gros succès commercial. Il marque également par ses effets visuels incroyables, à tel point qu'il fût nommé aux oscars dans cette catégorie. C'est dans ce film que Cameron Diaz fera ses grands débuts. Plus tard viendront deux suites loin d'être mémorables, et également un dessin animé (diffusé sur M6 à l'époque).

Voir un extrait


Les Visiteurs (1993)

Les Visiteurs - [Dossier/Cinéma] Les films de notre enfance 2/2

"Okaaaay". L'insupportable gimmick de Jacquouille La Fripouille résume à lui tout seul Les Visiteurs : des blagues potaches et un humour de répétition. Sans oublier le fameux clash riches/pauvre si cher à la comédie française, Les Visiteurs ont été un phénomène très vite devenu assez lourd. C'est surjoué, exagéré, pénible, mais quand on est enfant on trouve ça drôle. Jean Reno et Christian Clavier rempileront pour une suite et un remake américain.

Voir un extrait


The Rocketeer (1991)


The Rocketeer - [Dossier/Cinéma] Les films de notre enfance 2/2


Après Chérie, j'ai rétréci les gosses et Jumanji (voir Les films de notre enfance 1/2), et bien avant  Captain AmericaJoe Johnston a réalisé The Rocketeer, un film incroyable où un mec vole dans les airs avec des mini-fusées dans son dos. Adapté d'un comic (et oui, déjà), le film a fait rêvé des millions de gosses qui voulaient tous ces fusées et ce casque super cool. S'il ne marquera pas l'histoire du cinéma, The Rocketeer reste agréable à regarder. À noter qu'on y retrouve Jennifer Connelly et Terry O'Quinn.

Voir un extrait


My Girl (1991)

My Girl - [Dossier/Cinéma] Les films de notre enfance 2/2

Vala est une jeune fille de 11 ans, un peu garçon manqué et malade imaginaire, elle grandit dans une maison où son père exerce son métier de pompes funèbre. La fantastique Anna Chlumsky joue à merveille ce rôle très difficile pour une enfant, accompagnée par le pas-encore-têre-à-claque Macaulay Culkin. Émotionnellement très fort, My Girl est un petit bijou à voir et à revoir.

Voir un extrait


Les Goonies (1985)

Les Goonies - [Dossier/Cinéma] Les films de notre enfance 2/2

Les Goonies raconte l'histoire d'un groupe d'enfants qui, suivant une vieille carte aux trésors, vont se retrouver sur la trace d'un pirate légendaire. Une histoire que tout gamin a rêvé de vivre, imaginée par Steven Spielberg, porte ce film culte qui restera gravé à jamais dans l'esprit de chaque enfant l'ayant vu. On mentionne souvent la filiation évidente entre ce film et le génial Super 8, qui racontent tous deux une aventure vécue par une jeune groupe d'amis soudés, qui se dressent contre des adultes. Les Goonies est le film pour enfants par excellence, Il leur raconte une histoire extraordinaire, sans jamais les prendre pour des abrutis, comme c'est trop souvent le cas aujourd'hui dans les films estampillée "jeunesse". À redécouvrir !

Voir la bande-annonce

---

Article lié : Les films de notre enfance 1/2

1 commentaire:

SeriesEater a dit…

Ce sont tous les films que j'ai vu quand j'étais petit! Je crois que je vais essayer de tous me les refaire pour le plaisir!
En tout cas, merci pour ce double article plein de nostalgie!